1979

Dans tout l’Hexagone

1979 est un bon millésime en Bourgogne. Une fois encore, le printemps, tardif et froid, retarda la végétation. L’été fut moyen, avec des tempêtes de grêle. Vendanges à la fin du mois de septembre. En Bordelais, le climat fut variable. Après un long hiver pluvieux vint un printemps humide, avec une belle floraison à St. Émilion, tandis que la tempête faisait des ravages dans certains vignobles du Médoc. Juillet fut sec mais plutôt frais, août, sec et exceptionnellement froid et septembre pas beaucoup mieux. Le résultat : une récolte immense (la plus importante depuis 1934) de grappes petites et saines mais qui manquaient de chair et maturité. Grand millésime en Champagne, avec des vins élégants dont on remarquera la bonne acidité rafraîchissante. L’été vit suffisamment de chaleur et de soleil. Les vendanges furent en effet
tardives.

À Bordeaux

Un millésime favorable avec une récolte abondante. Malgré une perception erronée les classant souvent en dessous des 1978, les vins de cette année sont caractérisés par leur fruité et leur équilibre. Dotés d’un bon potentiel de vieillissement, les grands vins se révèlent actuellement délicieux, notamment Latour, Léoville Las-Cases, Haut-Brion et la Mission Haut-Brion. Le millésime 1979, souvent sous-estimé et sous-évalué, offre un excellent rapport qualité-prix. Les vins liquoreux se distinguent par leur équilibre et leur qualité.

  • Rouges rive gauche : bon
  • Rouges rive droite : bon
  • Blancs secs : très bon
  • Blancs liquoreux : grand

En Bourgogne

Après une abondante sortie de raisins et une floraison parfaite, le temps ensoleillé de septembre a amené à bonne maturité une vendange généreuse. Les vins rouges présente, dans sa variété, élégance et harmonie. Nombre de cuvées riches en tanin donneront de très bons vins de garde. Les vins blancs sont fruités, riches et de bonne tenue. Dans son ensemble, 1979 est un bon millésime.

  • Rouges : très bon
  • Blancs : très bon

4 résultats affichés

Trier :
Voir :