2022

Dans tout l’Hexagone

Millésime exceptionnel, digne de 1982 ou 1947, même si pendant l’hiver 2021, les vignes n’ont pas été choyées, et le printemps 2022 ‘a guère été plus clément. Le gel a frappé précocement dans plusieurs régions de France, poussant les vignerons à observer leurs parcelles souffrir ou à rechercher rapidement des solutions pour une meilleure protection. Après avoir consacré une première partie de l’année à préserver les vignobles de l’humidité et du froid, de puissantes vagues de chaleur ont fait leur apparition.

En Bourgogne,

Ce millésime fera partie des plus précoces de l’histoire de la région, après 2020 et 2003 — les vendanges débutèrent le 29 août.

A bordeaux,

Dans le bordelais, si l’hiver s’est révélé relativement doux, que le printemps a apporté son lot de froid et d’humidité, l’été a permis à la vigne de prospérer et aux raisins de mûrir, en vue d’une récolte dès le début de l’automne.

En Champagne,

après un millésime 2021 marqué par des précipitations incessantes, l’ensoleillement de 2022 est exceptionnellement plus abondant. La qualité exceptionnelle du raisin ravit les producteurs, et les vendanges se sont déroulées de manière optimale.

2022 pourrait bien être l’une des meilleures pour la Vallée du Rhône. Les vendanges ont été achevées avant l’arrivée des pluies d’automne, garantissant une récolte au moment parfait. La qualité est au rendez-vous, bien que les quantités soient légèrement inférieures.

Dans le Val de Loire, les vendanges ont débuté comme d’habitude à la fin août.

Dans les régions de Jura, Provence, Corse et Languedoc-Roussilon le millésime 2022 s’annonce plus prometteur que 2021.

Affichage de 1–24 sur 127 résultats

Trier :
Voir :